L'ISOLATION THERMIQUE

D'UNE MAISON OSSATURE BOIS

COMPARAISON ÉPAISSEUR ISOLATION DES MURS
  • Ossature Bois
  • Maçonnée
COMPARAISON ÉPAISSEUR ISOLATION DES DALLES
Bois 300mm
Béton 60mm

Autant d'argent économisé !
Autant d'énergie consommé en moins !

La Maison Ossature Bois offre une isolation thermique très supérieure aux matériaux “lourds” tels que le bloc béton ou la brique, même monomur.

En effet les murs d’une Maison Ossature Bois sont dépourvus de pont thermique et incluent 145mm à 200mm d’isolant, contre 100mm à 120mm seulement pour une construction maçonnée habituelle.

Les dalles bois sont quant à elles encore plus compétitives avec en standard plus de 300 mm d’isolant, contre 60 mm seulement d’isolant pour une dalle béton classique !

Ainsi, une maison bois conçue selon les principes bioclimatiques se chauffe toute seule en hiver : pas besoin de chauffage, un appoint suffit (poêle à bois, pompe à chaleur, etc.)

Pour aller encore plus loin, nous proposons un isolant extérieur supplémentaire pour atteindre des performances thermiques exceptionnelles… et atteindre les performances requises pour une maison ossature bois passive !

Les matériaux couramment utilisés pour isoler les maisons ossature bois sont la ouate de cellulose, la fibre de bois, la laine de roche.

Solivage
Laine de bois
Laine roche

LE CONFORT D'ETE

La maison ossature bois offre à ses occupants un confort thermique important en été. En effet, la faible inertie thermique des matériaux qui la composent la rende facile à rafraîchir en été en aérant la maison le soir : c’est le principe de la case créole.

Oubliée la sensation bien connue de rentrer dans une fournaise le soir, juste au moment de s’endormir.

Cet objectif est également atteint grâce à un choix judicieux des matériaux d’isolation, qui nous permettent d’accentuer l’effet de « déphasage » thermique (temps que la chaleur met à traverser l’isolant).

Lors de la conception de la maison en bois, l’accent est mis sur les protections solaires : avancées de toit, pergola, claustra, etc.

LES PONTS THERMIQUES

Dans une construction maçonnée classique, que ce soit en briques ou blocs béton, 30% des déperditions se font par des « ponts thermiques ».

Ces ponts thermiques sont liés à la technique de construction elle-même. Ils se produisent notamment au niveau des planchers d’étages, des ouvertures de menuiseries, de la dalle.

Ces ponts thermiques augmentent la consommation d’énergie (chauffage et climatisation) et entraînent systématiquement des problèmes de condensation, et donc de moisissures. Bien que moins répandues, les constructions isolées par l’extérieure ou construite en monomur (brique, béton cellulaire) permettent de limiter le phénomène.

En construction ossature bois, le phénomène de pont thermique est quasiment nul : le bois est un mauvais conducteur de chaleur. Dès lors, aucun risque de pont thermique. Si vous ajoutez à cela une isolation importante (145mm au minimum pour les murs, 300mm pour les dalles et plafonds), vous obtenez d’excellentes performances énergétiques.

L'ETANCHEITE A L'AIR

D'UNE MAISON OSSATURE BOIS

L’étanchéité à l’air des maisons en bois est un point essentiel pour atteindre des performances énergétiques exceptionnelles. C’est une des difficultés rencontrées dans la conception et la réalisation des maisons BBC ou passives, très exigeantes sur le sujet, et un point déterminant dans les calculs effectués selon la réglementation thermique des bâtiments en vigueur, la RT 2012.

Lors de la construction de la maison en bois, nous disposons un pare-vapeur à l’intérieur de la construction.

Pour atteindre une étanchéité parfaite, il doit être posé selon des règles strictes : l’étanchéité doit être assurée à chaque raccord et à chaque passage de gaine par un adhésif, les points bas des murs devant être collés à la traverse basse du mur.

L'ISOLATION ACOUSTIQUE

D'UNE MAISON OSSATURE BOIS

​La Maison Ossature Bois offre une isolation acoustique exceptionnelle.

Les murs en bois sont constitués d’une alternance de matériaux “masse” et de matériaux “ressort”, ce qui optimise l’absorption des bruits.

Par exemple, un mur en ossature bois ordinaire de 25 cm d’épaisseur atténue les bruits de 58 décibels, ce qui équivaut à un mur en béton armé très dense de 16 cm d’épaisseur !

L’isolation phonique des planchers est réalisée sur le même principe, avec l’ajout éventuel d’une épaisseur supplémentaire de fibre de bois qui atténuera en plus les bruits d’impacts (chute d’objets) sur le sol.

Les maisons bois d’aujourd’hui sont également réalisées en suivant des règles de construction strictes et éprouvées qui permettent d’éviter les craquements de plancher : un plancher en bois « moderne » ne grince pas !

  • MBOC

    Qualification Maisons Bois
    Outils Concepts - Label BBC

  • HANDIBAT
  • Eco artisan

Une question ? Un devis ?

Pour toute demande de renseignement, merci de nous téléphoner au 09 67 25 68 38 ou de nous envoyer un e-mail.

Partagez cette page